Les différents systèmes d’assainissement individuels

Raccordé son habitation à un système d’assainissement des eaux usées, qu’elles soient domestiques ou pluviales, est une étape indispensable durant la construction de chaque maison. En effet, si les eaux usées provenant des logements ne soient pas traitées d’une manière correcte et minutieuse, leurs effets peuvent s’avérer très nocifs pour l’environnement naturel ainsi que pour la santé des personnes. 

Malheureusement, certains logements n’ont pas l’avantage d’être raccordés à un dispositif collectif d’assainissement pour effectuer le traitement des eaux usées domestiques. Ainsi, les propriétaires de ces logements sont concernés par l’installation d’un système d’assainissement individuel ou non collectif. 

Ce qu’il faut savoir sur les systèmes d’assainissement non collectifs 

Les systèmes d’assainissement non collectif, également appelés individuel ou autonome, sont des systèmes que le propriétaire d’un bien immobilier réalise lui-même, dans le cas où le réseau public d’assainissement est absent. Ces systèmes permettent la collecte et le traitement des eaux usées pour qu’elles puissent être rejetées dans la nature sans nuire à la santé des personnes et aux milieux naturels. 

Lorsque vous disposez d’un système d’assainissement individuel, il faut que vous le mainteniez  correctement afin d’assurer son bon fonctionnement et de bénéficier des atouts qu’il offre. Ainsi, le pompage fosse septique, la vidange régulière et la vérification par un professionnel de ce type de systèmes sont nécessaires. 

Assainissement individuel grâce à la fosse toutes eaux 

La fosse toutes eaux est probablement le système d’assainissement non collectif le plus utilisé et le plus répandu. Cette dernière assure la collecte et le prétraitement des eaux usées provenant des logements, que ces eaux soit ménagères ou des eaux de vannes. 

Outre son rôle de collecte et de traitement, la fosse toutes eaux permet de liquéfier les matières graisseurs qui s’accumulent dans la cuve de la fosse afin d’optimiser leur traitement et ainsi empêcher les matières solides comme la boue de remonter et de flotter sur la surface. 

La fosse septique offre pleins d’avantages comme le côté esthétique de votre jardin vu qu’elle est enterrée et le côté écologique car elle ne requiert pas d’énergie. Cependant, son seul inconvénient est qu’elle demande un entretien régulier et une vidange au moins une fois tous les quatre ans.

Assainissement individuel grâce aux filtres compacts

Les filtres compacts fonctionnement par double épuration, à la fois physique et bactérienne. Un des atouts qu’ils offrent est qu’ils ne nécessitent qu’une petite emprise au sol, d’ailleurs c’est pour cette raison qu’on les appelle des filtres compacts. 

Néanmoins, ce système d’assainissement non collectif ne fonctionne pas individuellement. Il fonctionne via une phase de prétraitement des eaux se trouvant dans la fosse toutes eaux en faisant la décantation des matières solides. Ensuite via une phase de filtration par le filtre compact disposant d’une seconde cuve. La cuve des filtres compacts dispose d’un dispositif filtrant. 

Ces systèmes nécessitent un entretien annuel pour que leur fonctionnement soit idéal. 

Assainissement individuel grâce aux micro-stations d’épuration

Les micro-stations d’épuration font partie des systèmes d’assainissement non collectif les plus demandés par les propriétaires des maisons. Ces systèmes sont très compacts, et leur objectif est de traiter les eaux usées domestiques dans les meilleures conditions. D’une manière générale, les micro-stations d’épuration effectuent leur rôle d’assainissement en étant complétement inodores. 

Ce système peut utiliser deux processus ; soit le processus de la boue activée ou le processus à culture fixée. Ces deux processus ont des performances excellentes et assurent que les eaux épurées soient d’une très bonne qualité. En outre, l’entretien de ce type de système d’assainissement est assez simple et réduit lorsqu’on le compare aux autres systèmes. 

Le seul inconvénient de ce système est qu’il doit être alimenté en permanence en électricité. Ainsi, il est recommandé de les installer dans les logements secondaires dans le but d’éviter les factures d’électricité chères. 

Catégories Travaux

Laisser un commentaire